Articles les plus populaires

LA REALIDAD QUE SE VIVE EN EL MUNICIPIO DE TORIBIO CAUCA !!

Autor : autoridades indigenas
mercredi 20 avril 2005 par Glenn
Popularité : 100 %
¡COMUNICADO PUBLICO AL PUEBLO COLOMBIANO, A LA COMUNIDAD INTERNACIONAL, A LOS ORGANISMOS DE DERECHOS HUMANOS Y AL GOBIERNO NACIONAL SOBRE LA VERDADERA SITUACION EN EL MUNICIPIO DE TORIBIO CAUCA !!

D’une marche à l’autre

jeudi 20 mars 2008 par Glenn
Popularité : 76 %
Analyse des raisons du conflit entre la Colombie, le Venezuela et l’Equateur autour de la mort de Raúl Reyes.

Nouveautés sur le Web

Articles les plus populaires (suite)

Chronique du quotidien n°6

Hymnes, Le gouverneur en grève de la faim
mardi 6 décembre 2005 par Glenn
Popularité : 69 %
Hymnes
En Colombie, on aime bien les hymnes. À chaque rencontre, événement, présentation qui a reçu un appui d’une instance publique, hop ! Tout le monde debout pour chanter l’hymne national, l’hymne du département, l’hymne de la ville, ou les trois à la suite. Et tous les connaissent. Il faut être très très politisé pour refuser de se lever et de chanter en choeur. Moi en général j’ai la flemme de me mettre debout, je ne connais pas les paroles, et surtout, je ne me lèverai pour rien au (...)

Una Abuela Indígena Confronta a un Jóven Pólicía con la Palabra Ancestral PARA QUE LA MADRE TIERRA SEA LIBRE

Autor : EL CONSEJO REGIONAL INDÍGENA DEL CAUCA - CRIC - Y LA ASOCIACIÓN DE CABILDOS INDÍGENAS DEL NORTE DEL CAUCA - ACIN Cxab Wala Kiwe
lundi 12 septembre 2005
Popularité : 69 %
Pueblos indígenas del norte del Cauca ocupan tierras y reclaman sus derechos sobre ellas resistiendo a la intervención del gobierno que responde con violencia.

Carta a la Fiscalía 216 : objeción moral y ética

“nadie será obligado a actuar contra su conciencia” (Art. 18) Por Javier Giraldo
dimanche 22 mars 2009 par Glenn
Popularité : 60 %
Lettre écrite par Javier Giraldo S.J., prêtre Colombien et défenseur des droits humains. Elle concerne son objection morale à se présenter devant un système de justice corrompu dans laquelle il trace l’essentiel de son expérience en tant que défenseur des droits de la personne en Colombie.

Chronique du quotidien n°5

L’homme et la machine, Commerce informel
lundi 28 novembre 2005 par Glenn
Popularité : 48 %
Travailler en Colombie...

Corte de Mujeres, Contra el Olvido y para la Re-Existencia

Cours de femmes, contre l’oubli et pour la re-existence. (Article en espagnol)
samedi 8 octobre 2005 par Glenn
Popularité : 44 %
Depuis plusieurs années existent à travers le monde des cours de femmes où sont denoncées les conditions de vie qui leurs sont faites. J’ai assisté à la "Pre Corte de mujeres colombianas" à Cali. Voici un texte (en espagnol) sur ce que sont les cours de femmes. Dans cet autre texte, je donne mes impressions sur cette Precorte.

Ca change, ça change

Au Venezuela, vers une avancée de la condition féminine ?
jeudi 14 juillet 2005 par Johanna
Popularité : 34 %
Debat autour des questions de sexualités au Venezuela

Chronique du quotidien n°3

Recensement, Téléphone, Chirurgie esthétique
dimanche 30 octobre 2005 par Glenn
Popularité : 32 %
Recensement
En ce moment c’est le recensement, le Censo comme on dit ici. C’est comme en France, histoire de voir de quoi est faite la population colombienne. La seule particularité est le caractère un peu totalitaire de l’organisation. A savoir, quelqu’un passe chez vous, si vous répondez au coup de sonnette, vous voilà en possession d’un papier affirmant que dans 2 jours, un recenseur passera entre 7 heure du matin à 7 heure du soir, et que vous n’avez pas le droit de ne pas être présent, (...)

Chronique du quotidien n°9

La peur
dimanche 8 janvier 2006 par Glenn
Popularité : 30 %
La peur
Comme je l’ai déjà dit dans une précédente chronique, il y a un peu partout des gardes privés, des hommes en armes, des vigiles (mais on croise assez peu de policiers). Il y a des grilles et des doubles portes. J’ai vu (au Venezuela, mais je pense que ça peut être pareil en Colombie) des immeubles où il y avait 3 portes en bas dans le hall, avec 3 clés différentes, puis arrivé à l’étage, encore une grille qui sépare le palier en deux, plus une grille devant la porte de (...)